• AIRBUS SUR LA PLANETE MARS !

     

    Enfin, l’Agence Spatiale Européenne  a choisi le groupe Airbus pour développer un dispositif permettant de ramener les premiers échantillons de Mars d'ici fin 2031 sur Terre. Ces prélèvements pourraient nous renseigner sur de potentielles traces de vie martienne.

     

    Ramener un peu de Mars sur Terre. Voilà le vaste programme de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) et de la NASA, d'ici fin 2031. Pour y parvenir, l'ESA vient de choisir le groupe Airbus, qui développera un cargo spatial chargé d'atteindre la planète rouge, récupérer les premiers échantillons de roches martiennes et les ramener sur Terre, annonce le constructeur dans un communiqué ce mercredi 14 octobre.

     

    AIRBUS SUR LA PLANETE MARS !

    AIRBUS SUR LA PLANETE MARS !

    Le lancement de cette sonde, baptisée ERO ; Orbiteur de retour sur la Terre ("Earth Return Orbiter" en anglais), se fera à bord d’ARIANE 6 en 2026, indique le groupe. La sonde de six tonnes et six mètres de haut, équipée de panneaux solaires d’une surface de 144 m² et d’une envergure de plus de 40 m (parmi les plus grands jamais construits) mettra environ un an pour rejoindre Mars", précise-t-il.

     

    Récupérer un "ballon de basket" en orbite

    AIRBUS SUR LA PLANETE MARS !

      Cratère JEZERO ou l'on peut imaginer une rivière asséchée et son delta dans le cratère sur la gauche..................Une vue à plus grande échelle à droite 

     

    Une fois à destination, l'ERO entrera en orbite autour de Mars et sera chargé de communiquer avec les appareils de la mission déjà sur place. Lancé par la NASA et équipé d'un bras robotique européen, un Rover atterrira près du cratère JEZERO, lieu propice à l'étude d'éventuelles traces de vie martienne, pour prélever des extraits de sols et de roches placés dans 36 tubes.

     

    Ces tubes seront conditionnés et lancés en orbite autour de Mars, à plus de 50 millions de kilomètres de la base terrienne. L'orbiteur ERO aura la lourde tâche de détecter et capturer les prélèvements, qui font la taille d'un ballon de basket, selon Airbus. Après avoir scellé les échantillons, il devra les ramener sur Terre. Au total, la mission devrait durer cinq ans, indique le groupe. La valeur du contrat de l’ERO s’élève à 491 millions d’euros.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 14 Octobre 2020 à 17:13

    D'un   côté    je   me  dis  tant  mieux   pour   le choix  d' air bus,   mais    d'un   autre   je  me  demande   pourquoi   dépenser  tant    d' argent   pour  vérifier   une   vie  éventuelle    sur   Mars,   puisqu'on  ne   peut   pas   y   vivre !

    Et  le  déroulement    de   l'aventure     me  semble   bien   ambitieuse !

     Passe   une  bonne  soirée Rémy

     amitié

      • Mercredi 14 Octobre 2020 à 17:30

        Les inventions et les découvertes ont toujours favoriser nos techniques et notre confort ! Le GPS, le Smartphone etc. ont tous été créer grâce à nos efforts pour fabriquer et améliorer nos outils !.......C'est simple, s'il n'y avait pas eu l'homme sur la Lune, nous en serions resté au année 50 !

        Et 500 millions d'Euros c'est ridicule à coté des milliards de dépenses à Macron !.Non ?....................Salut Mon Ami PIERRE !

    2
    Mercredi 14 Octobre 2020 à 19:12

    Bonjour Rémy, je viens rattraper mon retard, j'ai lu avec beaucoup d'émotions tes poèmes, c'est beau d'avoir ce talent, surtout j'espère que tu continues. En ce qui concerne Mars, je suis toujours passionnée par tout ce qui se passe dans le cosmos, on a tellement encore à apprendre. J'achète souvent "sciences et avenir" et je me régale. On est si petit à côté de cela c'est pourquoi je relativise tout dans ma vie et je trouve cela déjà tellement extraordinaire de vivre notre vie... Pourtant il serait également intéressant de découvrir aussi les profondeurs des océans jusqu'à l'abîme, on pourrait aussi trouver des choses extraordinaires, et des nutriments pour les gens qui meurent de faim dans le monde, mais ça c'est une autre histoire. Pour l'instant moi je suis dans mon 95 et j'ai hâte de redescendre dans mon sud. Je te fais de gros bisous et j'espère que tu vas bien.

      • Mercredi 14 Octobre 2020 à 20:00

        Bien sûr que je vais bien, et j'ai hâte de retourner à La Rémartinière !

        Il nous reste quelques travaux à faire après l'abri outils ce qui fait (100 m² pour la Maison et son garage + 20 m² pour le Chalet et donc 2,5 m² pour l'abri outils/chats, en sapin) 122,5 m² pour le village Rémartinière !...........Sais-tu que nos 20 rosiers sont toujours en fleurs, c'est la passion à Martine !

        Selon Science et Vie, nous connaissons mieux notre Système Solaire que nos Océans et Abîmes ! C'est d'ailleurs là que nous avons, assez récemment, découvert le TARDIGRADE qui peu survivre plusieurs mois ou années congelé et ressusciter après, il résistent aux dizaines de tonnes de pressions des abîmes et au vide poussé intersidéral etc. etc.

        Pour la joie de vivre, j'aurais préféré les Années Folles (sans les deux guerres), j'ai fais un article sur les années 1920 à 1940, mais ce n'est QUE mon avis !................................................Gros Bisous MARIE !

    3
    Jeudi 15 Octobre 2020 à 11:02

    La peinture du jour

    Bonjour Rémy,

    j'espère que ce lancement d'une sonde vers Mars se passera bien, vu le délai je crois que je ne verrais pas les résultats..

    Bonne journée, gros bisous

      • Jeudi 15 Octobre 2020 à 13:07

        Jeanne CALMENT est bien arrivé jusqu'à 122 ans 1/2 !....Bon, elle n'était plus très bien, mais à 110 ans elle pétait la santé !

        J'ai un voisin qui me disait : A quoi çà sert d'accumuler des souvenirs, des photos ou des films lors de beaux voyages, alors que tu ne les emmènes pas dans ta tombe !

        Tout est comme çà, dérisoire !......Mais pourquoi vivre alors ?

        Même pour une heure de bonheur, çà ne se laisse pas !..............................Gros Bisous LUCETTE !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :