• JE SUIS DESOLE, J'AI UN ZONA, JE SUIS FATIGUE ET JE VAIS M'ALLONGER JUSQU'A MON DEPART

    JE SUIS DESOLE, J'AI UN ZONA, JE SUIS FATIGUE ET JE VAIS M'ALLONGER JUSQU'A MON DEPART


    5 commentaires
  •             La Basilique Saint-Denis est une église de style gothique située au centre de la ville de Saint-Denis, à 5 kilomètres au nord de Paris dans le département français de Seine-Saint-Denis en région Île-de-France.

                Fondée en tant qu'abbatiale, elle a le statut de cathédrale du diocèse de Saint-Denis depuis 1966.

                L'ancienne abbaye royale de Saint-Denis est associée à l'histoire du monde des Francs. L'église abbatiale a été dénommée « basilique » dès l'époque mérovingienne (comme beaucoup d'autres églises). Elle s'élève sur l'emplacement d'un cimetière gallo-romain, lieu de sépulture de saint Denis martyrisé vers 250. Le transept de l'église abbatiale, d'une ampleur exceptionnelle, était destiné à accueillir les tombeaux royaux. Elle est ainsi la nécropole des rois de France depuis les Robertiens et Capétiens directs, même si plusieurs rois mérovingiens puis carolingiens avaient choisi avant eux d'y reposer.

                La basilique Saint-Denis fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1862. Le jardin qui l'entoure fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 19 août 1926.

    [Wikipédia]

     

    LA CATHEDRALE DE SAINT DENIS

    LA CATHEDRALE DE SAINT DENIS

    LA CATHEDRALE DE SAINT DENIS

     

             Cette basilique, au riche passé, fait partie des rares monuments célèbres de France a avoir une Histoire toujours d'actualité. Il se passe toujours quelques chose sur ce site exceptionnel :

             En 1992, sous l'impulsion de l'ancien maire communiste de Saint-Denis Marcelin Berthelot, est constitué un Comité pour la reconstruction de la tour et de la flèche nord. Jusqu' à son démontage en 1847, après une tornade et un orage qui ont fragilisé le clocher Nord.

     

    LA CATHEDRALE DE SAINT DENIS

             C'est Eugène Viollet-le-Duc qui a pris en charge la rénovation de la Basilique (renforcements, étanchéité etc.) jusqu'au niveau actuel, c'est à dire plus bas que la tour Sud.

     

             La flèche nord était en effet le symbole de la ville de Saint-Denis. Les promoteurs du projet, annoncé lors d'une conférence de presse à la mairie en mars 2013, assurent que sa faisabilité technique et son modèle économique sont en cours d'étude.

     

    LA CATHEDRALE DE SAINT DENIS

             Pourtant Viollet-le-Duc aurait aimé reconstruire les deux clochers comme celui du Nord (voir son schéma), mais...

     

             Dans la foulée du très important chantier de restauration de la façade et de ses trois portails engagé en 2012, la flèche de Saint-Denis, haute de 86 mètres, pourrait donc à nouveau s'élever vers le ciel.

             Le remontage de la flèche prend un nouvel élan lors des Journées du patrimoine du 19 septembre 2015 : Alors en visite à la basilique Saint-Denis, le président de la République François Hollande, accompagné de la ministre de la Culture Fleur Pellerin et de différents élus locaux, « marque son intérêt pour le projet ». Après un feu vert de l'État en mai, le projet est annoncé le 1er juillet 2016 par le maire de Saint-Denis Didier Paillard. Les travaux pourraient durer dix ans et seraient entièrement financés par les visites de chantier, sur le modèle de la construction du château de Guédelon.

     

    LA CATHEDRALE DE SAINT DENIS

             Après les réserves émises le 30 janvier 2017 par la Commission nationale des monuments historiques au regard des principes généraux de restauration des monuments et de l’ancienneté du démontage de la flèche, la nouvelle ministre de la culture Audrey Azoulay demande des études complémentaires et pose trois conditions : Faire la preuve du caractère exceptionnel du chantier en matière d’utilité sociale, d’adhésion et de participation populaire, s'assurer que le massif occidental de la basilique pourra supporter sans dommage le chantier, et le poids de la tour reconstruite, un autofinancement de l’opération par les recettes des visites du chantier et du mécénat. Estimant ces conditions remplies, François Hollande se rend une seconde fois sur place le 11 mars 2017 pour soutenir le projet. Le chantier commence le 17 mars 2018.

     

             Enfin, aurait du commencer. Mais avons nous les moyens et la volonté politique du nouveau Président ?

     


    2 commentaires
  • En 1838 la décision de construire le premier pont Hippomobiles suspendu à câbles de FRANCE à La Roche Bernard (56) fut prise.

    Celui de Freiburg, construit en 1834,  a certainement inspiré le notre.

    L'HISTOIRE DU PASSAGE DE LA "VILAINE" A LA ROCHE BERNARD

     

    L'HISTOIRE DU PASSAGE DE LA "VILAINE" A LA ROCHE BERNARD

     

    Avant la guerre de 14/18 vers 1908, la fragilité du pont (tablier et câbles) a décidé les autorités à le déconstruire (partiellement), les viaducs massifs des extrémités furent repris, renforcées et équipées d'appuis d'arche, pour réaliser un Pont à Arche métalliques dès 1911 avec les entreprises Creil & Daydé (qui n'existent plus)

     

    L'HISTOIRE DU PASSAGE DE LA "VILAINE" A LA ROCHE BERNARD

    Les guerre faisant beaucoup de dégâts, ce magnifique pont, miné par l'armée allemande, saute sous l'action d'un vent violent, le 15 avril 1944. Seules restent encore les deux magnifiques culées (nous voyons encore l'extrémité de l'arche nord ci-dessous).

     

    L'HISTOIRE DU PASSAGE DE LA "VILAINE" A LA ROCHE BERNARD

    Quelques années après la fin de la Guerre les américains réalisèrent un pont à flotteurs qui remplaça tant bien que mal (circulation alternée) le pont à arche jusqu'en 1960, date d'inauguration du nouveau pont suspendu (toujours en service) quasiment en ville sur les hauteurs de La Roche Bernard.

     

    L'HISTOIRE DU PASSAGE DE LA "VILAINE" A LA ROCHE BERNARD

    Mais voilà, ce magnifique et solide pont suspendu (petit Tancarville vert) n'a qu'une route simple, alors que c'est la D165 (à quatre voies) qui devrait passer dessus, et bien sûr en Ville.

    Comme nous ne pouvons pas doubler la largeur d'un pont suspendu, les autorités ont décidé que ce pont aurait une fonction très local et qu'un nouveau pont serait construit en amont.

     

    L'HISTOIRE DU PASSAGE DE LA "VILAINE" A LA ROCHE BERNARD

    Si large, si discret, si beau et si fluide que tous ceux qui passent dessus ne remarquent même pas qu'il viennent de franchir la Vilaine !

    Pour la petite histoire, pendant la périodes sans pont de 1944 à 1950 (environ), c'était mon Grand Oncle (frère de ma Grand Mère paternelle) qui faisait le "bac" en aval de la Roche Bernard.

    Comme disait le Tonton Arthur : J'ai passé des allemands et des résistants (les uns le jour et les autres la nuit) et bien sûr des français libres.

    Au lieudit Port de Foleux à BEGANNE (56), il y a un monument à la Mémoire d'Arthur PLAUD pour faits de résistance. Il a même eu certains privilèges de pêche sur la vilaine (avant le Barrage ). 

     


    18 commentaires
  • LIVIO DE MARCHI

    LIVIO DE MARCHI

    LIVIO DE MARCHI

    LIVIO DE MARCHI ?

    C'est un artiste vénitien, un sculpteur sur bois ! Cent fois moins connu que César et ses "compressions" et pourtant...

     

    LIVIO DE MARCHI

    Drôles de serpents dans la chevelure de la Gorgone !......Non ?

    LIVIO DE MARCHI

    LIVIO DE MARCHI

    LIVIO DE MARCHI

    LIVIO DE MARCHI

    C'est comme je vous disais, tout est en bois même... Euh non !

     

    LIVIO DE MARCHI

     


    23 commentaires
  • LES TRIPLES DE LA "WHITE STAR LINE"

    Je ne vais pas vous raconter, pour la énième fois l'Histoire du naufrage du "RMS TITANIC", mais les "à cotés" de cette Histoire !

    En fait, il y avait trois "Sister-ships" (navires sœurs) quasiment identiques, des triplés quoi !

    LE SINGULIER ET CELEBRE NAUFRAGE DU "RMS TITANIC" ?......MAIS PAS QUE...

     Ils avaient, en préfixe, RMS (Royal Mail Ship) quand c'était des paquebots et HMHS (Her Majesty's Hospital Ship) quand c'était des hôpitaux flottant. Par exemple, le "Britannic", qui faisait 6m de plus que les autres n a pas eu le temps de faire un carrière en "RMS" comme il aurait du la faire.

     

    Le plus ancien, le RMS Olympic (mis en service en 1911), malgré beaucoup d'accrochages, a fini à la ferraille en 1937.

    LE SINGULIER ET CELEBRE NAUFRAGE DU "RMS TITANIC" ?......MAIS PAS QUE... Le peu glorieux ferraillage de l'Olympic en 1937. 

    On peut remarquer, sur la maquette (actualisée) que le nombre de canots de sauvetages a augmenté de 50% (16 à 24), après le 15 avril 1912 (et pour cause)

     

    Mais l'histoire du RMS puis HMHS Britannic (mis en service en 1915) est remarquable elle aussi. Il a failli s'appeler "RMS Gigantic" et il n'eut jamais de carrière commerciale. C'est donc le "HMHS Britannic" qui prit le large vers le détroit des Dardanelles. A sa sixième mission, au large de l'île grecque Réa (très proche d'Athènes), qu'il touchât une mine (hypothèse) et coulât en emportant 30 personnes dans la mort.

     

    LE SINGULIER ET CELEBRE NAUFRAGE DU "RMS TITANIC" ?......MAIS PAS QUE...

    LE SINGULIER ET CELEBRE NAUFRAGE DU "RMS TITANIC" ?......MAIS PAS QUE...

    LE SINGULIER ET CELEBRE NAUFRAGE DU "RMS TITANIC" ?......MAIS PAS QUE...

    LE SINGULIER ET CELEBRE NAUFRAGE DU "RMS TITANIC" ?......MAIS PAS QUE...

     Et oui ! C'est notre Cousteau National qui découvrit l'épave avec sa fameuse "soucoupe plongeante" (point rouge) pas très loin, d'Athènes. 

     

    -------------------------------------------------------------------------------------

    Ceci dit, moi j'adore l'histoire d'Archie JEWELL !

     

    Archibald JEWELL était né le 4 décembre 1888. Vers l'âge de 15 ans, il embarquât sur un navire marchand à voile. En 1904, il rejoignît la "White Star Line" et naviguât 8 ans sur le "RMS Océanic" et il fût transféré sur le "RMS Titanic" comme guetteurs (un des six embarqués) le 6 avril 1912. 

    LE SINGULIER ET CELEBRE NAUFRAGE DU "RMS TITANIC" ?......MAIS PAS QUE...

     Le "fameux 15 Avril", il se retrouvât, fort heureusement pour lui, dans une des embarcations de sauvetage.

    LE SINGULIER ET CELEBRE NAUFRAGE DU "RMS TITANIC" ?......MAIS PAS QUE...

    LE SINGULIER ET CELEBRE NAUFRAGE DU "RMS TITANIC" ?......MAIS PAS QUE...

    LE SINGULIER ET CELEBRE NAUFRAGE DU "RMS TITANIC" ?......MAIS PAS QUE...

     

    Par la suite, Archie "le rescapé" fût embarqué sur le HMHS Britannic. Et manque de chance, en 1916, quand celui-ci rencontrât une mine flottante allemande (c'est une hypothèse crédible) il coulât en ne noyant que 30 marins, mais pas Archie. Tout çà grâce à l'expérience malheureuse du "RMS Titanic", la "HMHS Britannic" avait suffisamment de canots et de gilets de sauvetage.

    Après, notre Archie embarquât sur le RMS Donegal, toujours de la "WSL" comme matelot. Le navire fût réquisitionné par l'Amirauté et converti (lui aussi) en HMHS sur la Manche (English Chanel).

    LE SINGULIER ET CELEBRE NAUFRAGE DU "RMS TITANIC" ?......MAIS PAS QUE...

     

    Malheureusement le navire fût torpillé par un sous-marin allemand le 17 avril 1917 et là, ARCHIE trouva la mort à 28 ans (avec 10 autres marins). L'un des survivants de ce naufrage était le prêtre John, qui lui était aussi un survivant du "RMS Titanic".

    Archie Jewell est mentionné sur le Monument commémoratif Tower Hill, dans les jardins de Trinity Square de Londres, lieu à la mémoire des disparus en mer de la Marine Marchande. Mais il est également mentionné sur le Monument Commémoratif de Guerre à Shalder Hill, dans sa ville natale de Bude en Cornouailles du Nord.

     

    Remarquez la proximité des dates et le courage d'Archie pour toujours remonter sur un navire !

     


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique